Concert The Fuse 🎸

L’agence de voyage

Le Vercors : son Histoire en bref

Le Vercors : derrière les falaises, un plateau resté longtemps inaccessible

Le Vercors est un massif montagneux culminant à 2341m d’altitude. Caractérisé par un relief constitué de falaises et de gorges, le Vercors est également surnommé « La Forteresse de calcaire ». Cette forteresse est longtemps restée difficile d’accès, on retrouve des traces de population sur les contreforts du Vercors depuis l’antiquité, mais ce n’est qu’au cours du moyen âge que l’on trouve les premiers vestiges d’habitation humaine dans la plaine, derrière les falaises. 

Le Vercors à longtemps servi comme lieu de transhumance ovine, ce jusqu’au XVIIIème siècle lorsque l’activité économique se transforme pour l’exploitation des forêts. En 1827 la première voie d’accès routière vers le Vercors est creusée à même la roche pour désenclavé le massif et facilité le transport du bois. De 1843 jusqu’en 1854 la route des Grands Goulets est creusée à la barre à mine et à l’explosif. Ce travail acharné mais nécessaire ralliera Villard de Lans à Pont en Royans et donnera  naissance à une des plus belle route de France, à flanc de falaise.

Un espace naturel plein de surprises

Dans le Vercors, le paysage change chaque jour. En effet ce parc naturel régional subit les changements de météo. En cas de fortes pluies des cascades « éphémères » apparaissent ici et la, se jetant parfois sur plus de 200m pour nous offrir un spectacle privilégié. Au détour d’un virage sur une route calme, le chamois ou le bouquetin des Alpes font souvent du stop, sous la surveillance du vautour fauve qui profite des vents chauds pour s’élever haut dans le ciel. Dans ce milieu naturel presque inhabité, la nature garde ses droits et nous offre une faune et une flore très riche.

La roche calcaire du massif favorise également l’apparition de grottes dont celle de Choranche, une grotte unique au monde. Les habitants du village de Choranche la découvre à la fin du XIXème lorsque pendant une période de grande sécheresse ils sont remontés à la source de la rivière pour déboucher le barrage de pierre à la sortie de la grotte. Quelques temps plus tard, les premiers explorateurs découvrent une grotte gigantesque formée par l’action de l’eau pendant des milliers d’années. Les stalactites fistuleuses sont une spécificité de la Grotte de Choranche : des milliers de pailles de calcite d’une blancheur cristalline, très fragiles, suspendues aux plafonds et pouvant atteindre plus de trois mètres de long. Sans oublier que dans cette grotte la température ne dépasse pas les 15°; un refuge bienvenu  l’été.

1944 : un histoire tragique

Le Vercors, forteresse naturelle imposant ses parois abruptes aux vallées qui l’entourent, fut le témoin d’épisodes tragiques durant la Seconde Guerre Mondiale. Il apparut comme un refuge idéal pour la Résistance. Mais en 1944 à l’approche du débarquement de Provence les Allemands lancent une opération militaire de grande envergure pour détruire le maquis du Vercors. A grand renfort de troupes lourdement armées, de blindés et d’unités commandos larguées en planeurs, la Résistance est matée dans la violence, de nombreux crimes de guerre sont alors perpétrés par les SS contre les combattants et la population. Le village de Vassieux est presque complètement rasé et sera nommé « Village Martyre » après la guerre. Aujourd’hui le traumatisme est encore présent dans la vallée du Vercors, et il est possible de visiter le Mémorial et le Musée de la Résistance pour en apprendre plus sur ce tragique épisode. 

Quand partir ?

De nombreux cols sont fermés l’hiver entre novembre et mai, la période idéale pour visiter le Vercors se situe donc de mai à octobre. Nous avons une petite préférence pour le mois d’octobre au cours duquel les forêts se parent de jaune et d’orange à l’approche de l’hiver. 

Envie de prendre la route ?
error: Contenu protégé